DIALOGUE SUR L'ALUMINIUM

Trois centres de recherche et développement au Québec

Le Québec joue un rôle de premier plan sur la scène mondiale dans le domaine de l’innovation liée à l’aluminium. Plus de 200 chercheurs et spécialistes unissent leurs efforts au sein de ce vaste réseau d’expertise. Un grand nombre d’institutions d'enseignement supérieur au Québec sont fortement engagées dans les activités de recherche et développement portant sur la production et la transformation de l’aluminium. Des groupes de recherche et des chaires universitaires et collégiales bénéficient effectivement d’un soutien financier de l’industrie de l’aluminium. Quelques centres de recherche parapublics et privés sont aussi très actifs. Les trois grands leaders de la recherche en aluminium sont le Regroupement aluminium (REGAL), le Centre des technologies de l’aluminium (CTA) du Conseil national de recherches Canada (CNRC) et le Centre de métallurgie du Québec (CMQ).

Regroupement de recherches en aluminium (REGAL)

Le REGAL réunit une cinquantaine de chercheurs des universités suivantes :
  • Université du Québec à Chicoutimi, 
  • Université McGill,
  • Université Laval, 
  • Université de Sherbrooke, 
  • École de technologie supérieure (ETS), 
  • École polytechnique de Montréal
  • Cégep de Trois-Rivières

Ce regroupement multiplie les efforts de recherche grâce à la concentration des spécialités et des axes de recherches. Il vise à éviter les dédoublements d’efforts en recensant les spécialisations de chaque chercheur et de chaque établissement. Le REGAL et ses membres contribuent directement au développement des étudiants des deuxième et troisième cycles, et à leur intégration dans le monde de la recherche.
Pour en savoir davantage : www.regal-aluminium.ca

602 1
L’Université du Québec à Chicoutimi est fortement engagée dans les activités de R et D portant sur la production et la transformation de l’aluminium.

Centre québécois de recherche et de développement de l'aluminium (CQRDA)

Le CQRDA a pour mission d’accroître les retombées économiques en favorisant le maillage entre les établissements d’enseignement et les PME, de même qu’entre les producteurs d’aluminium et les entreprises de transformation. Par l’entremise de ses activités de liaison, de veille et de R et D, le CQRDA facilite le transfert efficace des connaissances et des nouvelles technologies.

Situé au Saguenay, le CQRDA est financé par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exploitation du Québec. Depuis sa création en 1993, le CQRDA a contribué plus de 15 millions de dollars à la réalisation de plus de 560 projets. Pour plus de détails : www.cqrda.ca

Centre des technologies de l'aluminium (CTA)

Fondé en novembre 2004 et relevant du Conseil national de recherches Canada (CNRC), le CTA est le dernier-né des organismes de recherche en aluminium. Il a pour objectif d’apporter à l’industrie canadienne l’expertise et le soutien technique requis pour la mise au point de produits et de services dérivés de l’aluminium à haute valeur ajoutée.

Le CTA est en quelque sorte la plaque tournante de la recherche appliquée au Québec. Ses activités de recherche et développement portent sur les technologies de fabrication de pointe de matériaux à base d’aluminium. Son mandat englobe également la simulation et l’instrumentation de procédés, en vue de la transformation de l’aluminium en produits finis et semi-finis. Pour en savoir davantage : http://imi.cnrc-nrc.gc.ca/CTA 

Le Centre des technologies de l’aluminium vise à apporter à l’industrie canadienne de l’aluminium l’expertise et le soutien technique nécessaires pour la mise au point de produits et de services dérivés de l’aluminium à haute valeur ajoutée.

Centre de métallurgie du Québec (CMQ)

Créé en 1985, le Centre de métallurgie du Québec (CMQ), est un centre collégial de transfert technologique intégré au Cégep de Trois-Rivières qui vise à soutenir le développement technologique des entreprises manufacturières du Québec oeuvrant dans le secteur métallurgique. Le Centre offre un accès incomparable à un bassin de connaissances portant sur les matériaux métalliques, les matériaux céramiques et les procédés métallurgiques.

Le CMQ désire se positionner comme le centre de référence en métallurgie au Québec et accroître ses activités au Canada tout en visant des collaborations à l'échelle internationale. Nos efforts ont permis d'acquérir en 2008, un bâtiment de 15 000 pi² dans le parc industriel des Hautes-Forges de Trois-Rivières, et de pourvoir l'usine pilote de nouveaux équipements de pointe, uniques au Canada: Moulage au sable, sous pression, basse pression, cire perdue, fusion sous vide, compression isostatique à chaud et projection plasma. (www.cmqtr.qc.ca)

Un réseau pour les PME de l'aluminium

Le Réseau Trans-Al inc. regroupe des PME, de même que des intervenants économiques, des centres de recherche, des firmes de génie-conseil et des producteurs d’aluminium. Il vise à favoriser les échanges techniques, technologiques et commerciaux entre ses membres. Pour plus de détails : www.trans-al.com

L'Édito du président

Dernières Nouvelles