DIALOGUE SUR L'ALUMINIUM

L’avenir de l’aluminium : une question de vision !

L’annonce par la première ministre de l’entente intervenue avec Alcoa pour le maintien des actifs au Québec est une bonne nouvelle pour notre industrie. Cette nouvelle est bonne pour les travailleurs de Bécancour, Deschambeault et Baie Comeau ainsi que pour tout le Québec. Elle engage un secteur névralgique de notre économie sur la voie de la pérennité. Il faut maintenant assurer la croissance de notre capacité pour l’avenir en rendant accessible les blocs d’énergie requis à un tarif sous la barre des 3 cents le kwh afin d’être dans le premier quartile des coûts d’énergie.

Le Québec doit marquer le pas vers l’ouverture du marché européen et le déploiement en Amérique du marché automobile. Le Moyen-Orient a compris le potentiel du marché automobile et l’augmentation de la demande pour l’avenir .Bien au delà d’utiliser brillamment son énergie pour créer de la richesse et diversifier l’économie locale, c’est à la vision à long terme et aux actions conséquentes des gouvernements que répond cette industrie de classe mondiale en plein essor…

Fort de son énergie renouvelable harnachée et rentable à faible prix, ainsi que de son empreinte industrielle de classe mondiale structurée au fil des 40 dernières années dans le domaine de l’aluminium, le Québec peut maintenir son avantage dans le peloton de tête de l’industrie mondiale : ce n’est qu’une question de vision !

Intervenants

Jean Simard1
Président et chef de la direction
Association de l'aluminium du Canada

L'Édito du président

Dernières Nouvelles

    Événements